Animatrices

Tourne la Terre, ce sont trois femmes céramistes réunies autour de leur passion pour la terre: Nanni Brücker, Karen Cobarrubia et Karen Meersohn. Nous nous sommes rencontrées ici à Montpellier, c’est à ce moment là que nous avons souhaité développer l’association dans notre propre atelier. Nous sommes toutes les trois céramistes diplômées. Nos formations très variées font que notre savoir-faire collectif s’étale sur ensamble des techniques de façonnage (tournage, estampage…) ainsi que les différentes techniques de décoration (engobes, sgraffites…) et de cuissons (raku, grès, cuisson primitive…) Chacune enrichit l’association de son expérience et de sa créativité. Les différentes façons d’enseigner et les approches pédagogiques complémentaires, créent une atmosphère riche pour tous ceux qui viennent partager notre passion pour l’argile. Animatrices et créatrices ! Au-delà de l’activité associative, chacune réalise sa production personnelle.  Elles sont le reflet de nos univers et de nos personnalités respectives, prenant forme aux moyens d’expression et de matières variées.

 Nanni BrückerNanni Brücker à l'Atelier Tourne La Terre en train de tourner, née en Allemagne en 1957. Attirée par la terre depuis son adolescence, responsable pour la formation jeunesse en Allemagne. En France depuis 2008. Diplôme de Céramiste en 2010. Nanni crée des objets qui subliment le quotidien. Une céramique aux couleurs de la nature, des teintes minérales, et végétales.

 

Karen Cobarrubia - Animatrice l'Atelier Tourne La Terre Karen Cobarrubia, née en 1984. Originaire du Chili. La rencontre avec cet art à l’âge de 20 ans a été decisive. Depuis elle maintient une relation intime avec la terre. Suite à des formations et plusieurs voyages elle arrive à Montpellier en 2012 pour continuer son travail. L’incroyable capacité de transformation de l’argile et sa réaction avec le feu fut ce qui la captiva. Les gestes représentatifs de la nature, les cultures et la multiplicité des formes et des couleurs sont la base de son inspiration et  le reflet de son travail.

Karen Meersohn participant à la construction d'une sculpture collective

Karen Meersohn, née au Chili en 1977, elle est arrivée en France en 2005 au même temps qu’elle décide de quitter ses études de  littérature pour se dédier à la céramique. Au départ son apprentissage du métier s’est fait de manière autodidacte au travers de plusieurs lectures, de l’observation du travail d’autres céramistes et de beaucoup d’expérimentation. En 2009, néanmoins, elle est partie en Angleterre pour compléter un master en céramique contemporaine à la « University for the Creative Arts « . Ceci lui a permis de rencontrer des céramistes de renommée internationale, ainsi que de mener des recherches tant au niveau formel que conceptuel. Son travail à une forte relation avec le corps, qu’elle utilise comme véhicule de communication, comme support et comme référence.